Comme le temps passe !

Aujourd'hui, Nathanaël fête ses 9 ans. Et j'ai à la fois l'impression que c'était il y a longtemps et que c'était hier.  C'est, également, la dernière étape avant de passer à un âge à 2 chiffres !
Aussi, il s'agit de célébrer cet anniversaire comme il faut : ce matin, avant que je parte travailler, nous lui avons offert notre cadeau :

Ar_nes_9_ans_Nana

En rentrant ce soir, je lui ai aussi donné un dessin, commencé la semaine dernière, et que je lui réservais, de toute manière : il représente la mort du capitaine James Cook, à Hawaï, en 1779.  Il savait  que j'allais le lui offrir : je le lui avais dit et il m'a vue le réaliser. Mais il ne savait pas quand il allait le recevoir.
J'ai trouvé cette représentation dans un des nombreux manuels d'Histoire-Géo CAP qui viennent de sortir, à l'occasion des changements de programmes. Le tableau original est conservé à Greenwich et j'ignore qui en est le peintre (ce n'est pas précisé dans le manuel).
Cela a été, pour moi, l'occasion de reprendre mes crayons, que je n'avais pas tenus sérieusement depuis un bout de temps. Dans la foulée, j'en ai commencé un autre, à la plume et encre de chine. A suivre... En revanche, celui que je voulais offrir à mon garçon,  je l'ai passé au crayon de couleur :

Mort_du_capt


Un peu spécial, comme thème ? Peut-être, oui.
Mais Nathanaël aime beaucoup les pirates. Or, ces derniers temps, je me suis attachée à lui montrer que l'époque de la flibuste, c'était aussi celle des grands voyages d'exploration. J'ai essayé de lui transmettre mon admiration pour le courage de ces gens-là (marins, botanistes, dessinateurs, astronomes...), que je compare aux astronautes et je lui ai fait visionner un peu du coffret DVD sur
L'incroyable aventure de M. de Lapérouse.
C'est un gamin sensible et il m'a dit avoir été "choqué" par tout cela et fasciné qu'on puisse reconstituer un visage  (celui de l'inconnu de Vanikoro) à partir d'un crâne. Je pense que j'ai réussi, en effet, à le toucher, puisqu'il a emprunté un livre sur les grands explorateurs à la bibliothèque. Il était d'ailleurs tout content de me montrer qu'on y parlait de Cook.

Le dessin ? Je venais tout juste de le lui remettre, qu'il a pris une punaise et est monté l'accrocher au mur de sa chambre et c'est là que je l'ai photographié.

Et la suite des festivités ? Mercredi, on reçoit les copains ; dimanche, les mamies. Ce sera autant d'occasions de nouveaux billets.