Une surprise, pour laquelle le Père Noël n'y est absoluement pour rien, mais qui avait été placée au pied du sapin. Une bidouille, que mes fils m'ont préparée avec trois fois rien, mais qui fait son petit effet :

Kdo garçons 2011, a

Kdo garçons 2011, b

Du carton, des feutres à "vitrail", l'embout d'un ballon de baudruche et... la colle de Papy, qui "marche mieux". Et, bien sûr, de la minutie, de la patience et beaucoup, beaucoup, beaucoup d'amour. Kiss !