06 janvier 2011

Une logique imparable.

C'était ce matin, comme je venais dire bonjour à Flavien. Je lui demande, comme toujours, s'il a bien dormi et, invariablement, il me répond "oui". Alors, j'ajoute quelque chose comme : "C'est vrai, la nuit tu dors. T'es pas comme ton frère, tu ne te réveilles pas." Et lui, tout à fait sérieusement, me répond, écarquillant ses petits yeux :"Mais tu sais que je ne peux pas me réveiller, car je dors les yeux ouverts, pour savoir  où est Doudou !"
Posté par natharies à 18:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,